Template Information

10 ANS DE MUSIC MEDIA CONSULTING


Music Media Consulting, l'agence de promotion musicale a 10 ans !


Dix ans déjà que Hervé Laubeuf, dit Cocto, a décidé de créer Music Media Consulting, société à l’origine spécialisée dans la promotion radio, et dont le rôle a fortement évolué au fil des années.
A onze ans, passionné par le média, Hervé Laubeuf, attaché de presse, n'hésite pas à aller frapper à la porte de Radio Maison Laffitte, et commence ainsi une carrière qui ne s'arrêtera pas de sitôt.
Au fil des années, il deviendra animateur et chargé de production pour les morning et les émissions de dance, passera par Maxximum, NRJ, RFI ou RTL. Sa carrière polymorphe l’entraine aussi chez BMG, en qualité de responsable clubs, chez Do it Music/ Warner en charge de la promotion et chez Edel Music France. Et puis un jour, conscient des cartes qu’il a en main, il monte Music Media Consulting. Au départ, celui qui est devenu Cocto propose ce qu’il sait le mieux faire, à savoir de la promotion radio. Puis peu à peu l’agence couvre tous les médias: à la radio viennent s’ajouter la télévision, la presse, le web, l’institutionnel, etc. MMC affine ensuite, au fil des années, son offre, en créant des départements dédiés à chaque style de musique. «Chaque projet à sa stratégie, donc son économie» explique Cocto. De nombreux services complémentaires sont par ailleurs proposés, mais uniquement si MMC s’occupe en premier lieu de la promotion.
Ainsi, MMC fait du label management pour Edel Music Allemagne ou Sugar Music Italie. La société propose aussi de placer ses artistes auprès de marques, comme elle l’a fait avec Flavia Cohelo pour Estée Lauder. Elle peut s’occuper du booking des artistes qu’elle travaille, notamment en clubs (c’est la cas pour Matt Houston). Une activité de management vient par ailleurs tout juste d'être mise en place, MMC s’occupe ainsi pour le moment de deux artistes: Lippie et Kylian Mash. «Ca n’est pas une activité que nous voulons particulièrement développer, tout dépendra de nos coups de coeurs, commente Cocto. Aujourd’hui, MMC est une sorte de maison de disques en kit, qui répond aux conditions du marché. Il y a de plus en plus d’acteurs, d’artistes auto-produits, qui ont besoin d’experts pour travailler avec eux mais moins il y a d'intermédiaires, plus les gens peuvent vivre de façons décente.» MMC devrait réaliser un chiffre d’affaire d’1M€ en 2012.

Aucun commentaire: